Agence du Don en Nature > Actualités > Paroles de terrain > Tou.te.s mobilisé.e.s pour la Journée Mondiale des Réfugiés !

Tou.te.s mobilisé.e.s pour la Journée Mondiale des Réfugiés !


Publié le 19 juin 2020 dans la catégorie

Ajourd’hui c’est la Journée Mondiale des Réfugié.e.s : l’occasion parfaite de faire un arrêt sur image sur la cause des réfugié.e.s. L’Agence du Don en Nature en profite pour mettre à l’honneur les associations/établissements spécialisés dans le suivi, l’accompagnement et l’accueil des personnes réfugiées.

De l’urgence des demandes d’asile en France

Vous les avez sûrement déjà vues ces images de bateaux bondés de personnes exilées… Elles illustrent l’urgence dans laquelle ces populations déplacées trouve et appelle une gestion de crise du côté des pouvoirs publics. En 2015, c’était plus de 240 000 millions de personnes réfugiées concernées. L’enjeu est donc urgent : offrir des conditions de vie dignes à toutes ces personnes !

Obtenir le statut de réfugié.e.s en France : un véritable marathon, qui peut prendre des mois voire des années

Obtenir le statut de réfugié.e s’avère être un véritable marathon. Sans visa valide, l’entrée même sur le territoire français peut être difficile. Une fois la frontière franchie, il est nécessaire de se rapprocher d’une Plateforme d’Accueil pour Demandeurs d’Asiles (PADA), le guichet unique (GUDA) et l’Office français de protection des réfugiés et des apatrides (OFPRA) mais ils ne reçoivent les demandeurs.ses d’asile que sur convocation. A réception de la convocation, l’intéressé.e doit impérativement se présenter à l’entretien dans l’un des 34 GUDA répartis sur le territoire français. L’OFII (Office Français de l’Immigration et de l’Intégration) leur propose ensuite une place dans un hébergement et calcule l’Allocation pour Demandeur d’Asile (ADA).

Les démarches sont donc extrêmement complexes et longues, d’autant plus lorsque la personne ne parle pas la même langue. De nombreux acteurs de terrain comme la Cimade ou Médecins du Monde dénoncent cette insuffisance.

Des dons pour les personnes réfugiées

Chaque année, l’Agence du Don en Nature aide plus 250 structures associatives/établissements dans toute la France, spécialisés dans l’asile, les réfugié.e.s, ou immigré.e.s en leur permettant de disposer de produits de qualité à moindre coût.

Isabelle Cousin, Directrice du CADA de Caen France Terre d’Asile :

“Les moyens financiers des centres d’accueil étant déterminés par les bailleurs publics, les dépenses sont strictement encadrées, ne laissant pas de possibilité pour des produits parfois jugés comme “superflus”. Ce partenariat nous permet de bénéficier de produits que nous ne pourrions pas acheter dans le commerce, de compléter notre kit d’accueil (hygiène, puériculture) et de mieux équiper les appartements (rideaux, tapis, plaids,…). Ces produits n’ont l’air de rien mais ajoutent un peu à la dignité du quotidien et à l’envie d’appartenir.”

Témoignage disponible également dans notre rapport d’activité responsable 2019, à consulter librement ici.

Quelques structures que l’Agence du Don en Nature aident

Et beaucoup d’autres encore !

Vous souhaitez rejoindre notre réseau d’associations bénéficiaires ?

Les associations qui luttent contre l’exclusion peuvent contacter l’Agence du Don en Nature par mail si elles ont des besoins en produits non alimentaires : [email protected]

Sources de l’article :

Asile-en-france.com

ofpra.gouv.fr

Data Gueule

Partager l'article
Facebook Google +